Le marché immobilier français en constante évolution : les dernières tendances à suivre

Le marché immobilier en France, comme tous les marchés, évolue constamment, notamment avec le taux d’investissement qui fluctue suivant les villes, ou le prix des logements qui varient en fonction de l’actualité. En bref, il est parfois difficile de suivre le marché immobilier français. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous allons voir les dernières tendances en immobilier dans les villes de France.

La pandémie de la Covid-19, un facteur de la hausse des prix dans le monde immo

Depuis la crise de la Covid-19, 50 % des villes françaises ont vu leurs prix exploser d’au moins 12 % pour les logements locatifs et 9 % pour les achats. Jamais en France, des crises et des hausses aussi importantes n’étaient apparues. Un marché immobilier en évolution amène des hausses de prix énormes. Les 5 villes françaises les plus touchées par la crise sont :

A lire également : LMP ou LMNP : avantages et inconvénients de chaque statut

  • Paris
  • Lyon
  • Lille
  • Nantes
  • Nice

Ces villes ont été particulièrement touchées et il est maintenant difficile d’y investir en raison du taux locatif trop haut pour des locataires et peu avantageux pour des investisseurs. En effet, malgré la hausse des prix dans le locatif, le taux d’endettement pour un achat est lui aussi tellement haut qu’il n’est plus réellement rentable d’investir en immobilier.

Même la loi Pinel (loi d’investissement avec possibilité de déduction d’impôt) n’est plus aussi rentable. Pour rappel, le dispositif Pinel prendra fin en décembre 2024.

A lire aussi : Conseils pour trouver la maison de ses rêves

Les tendances immobilières pour l’année 2023-2024

Depuis l’année dernière, on observe une hausse du taux des crédits immobiliers et un marché immobilier en évolution, qui ont augmenté de plus d’un point et demi par rapport à l’année 2021.

Les raisons de l’augmentation des taux 

Il y a plusieurs raisons de l’augmentation constante du taux d’emprunt immobilier. La première est peut-être la plus logique. C’est l’inflation constante que la France connaît depuis la crise de la Covid, suivie par la crise de la guerre en Ukraine, ce qui n’a cessé de faire augmenter les prix de l’immobilier. De plus, la banque européenne a augmenté, elle aussi, ses taux, ce qui a obligé les banques de France à suivre le mouvement, et donc les taux immobiliers ont aussi augmenté.

Et, l’une des autres raisons moins connues du public et des investisseurs, c’est le plan d’action que l’État avait lancé sur 10 ans pour redynamiser le marché français. Aujourd’hui, on a ainsi la conséquence de ce plan d’action qui aurait dû paraître presque invisible si la crise n’était pas entrée en jeu.

La transition écologique, une raison de la hausse

Vous avez déjà tous entendu parler des passoires thermiques, souvent des logements en location qui ne sont pas ou mal isolés et qui laissent fuir les moyens de chauffage que les locataires utilisent. Depuis début 2023, l’État français a annoncé que tous les logements considérés comme passoire thermique allaient devoir être rénovés sous peine de ne plus pouvoir les louer par la suite. Dans ce contexte, si vous êtes propriétaire d’un logement mal isolé, il faudra que les réparations soient réalisées avant le deuxième trimestre 2024.

Le marché immobilier français en constante évolution : les dernières tendances à suivre

Où investir en France dans l’année 2023 ?

En 2023, le marché immobilier français devrait donc suivre la même trajectoire d’évolution que ces deux dernières années. Le marché immobilier aurait tendance à devenir de plus en plus dense à mesure que l’on s’éloigne de grandes villes. Ainsi, si vous souhaitez investir en France, privilégiez un achat dans une ville moyenne, celles-ci sont souvent en développement et seront très attractives dans les prochaines années.

Comment évolue le marché de l’immobilier de l’autre coté à la frontière Suisse ?

Décryptons ensemble la mécanique du marché immobilier suisse, refuge tant apprécié des investisseurs internationaux. Par son dynamisme et sa robustesse, l’immobilier en Suisse sait séduire, mais également intriguer. Sa stabilité économique constante, couplée à un niveau de vie élevé, attire les investisseurs tout en conférant aux propriétés une valeur ajoutée pour le moins attrayante. Toutefois, si vous souhaitez connaître les prix à Lausanne, regardez ce site.

Notre voisine helvétique, réputée pour sa neutralité politico-économique, offre un marché immobilier particulièrement distinct. La demande en logements ne cesse de croître, poussée par la croissance démographique et les fluctuations migratoires. En fait, l’absence de fluctuations radicales de prix, qui est le lot commun de nombreux marchés immobiliers, caractérise le marché suisse. Il est certes dynamique, mais demeure prévisible.

Cette prédilection pour la stabilité est renforcée par une législation stricte. Le marché locatif, particulièrement rigoureux, est encadré par des lois garantissant la protection des locataires. Par exemple, le taux d’intérêt hypothécaire de référence, dictant le niveau des loyers, est régulièrement revu et ajusté.

La disparité entre le marché locatif et le marché de la propriété est également notable. En effet, contrairement à de nombreux autres pays, la Suisse compte un pourcentage relativement faible de propriétaires. Cela donne lieu à une situation intéressante où l’offre locative est riche et diversifiée, alors que l’offre de biens à l’achat est plus limitée et donc plus compétitive.