Mettre un bien en location : les 3 conseils

L’investissement locatif permet d’obtenir des revenus supplémentaires. Pourtant, la gestion locative représente une lourde responsabilité : il faut s’occuper de la recherche de locataires, des visites, de la gestion du bien, des travaux, de l’encaissement des loyers, etc. Par manque de temps ou du fait de la distance géographique, certains propriétaires renoncent aux nombreux atouts de l’investissement locatif. Mais il existe des solutions pour pallier ce problème !

1- Bien préparer son projet de location

Avant de louer votre maison ou appartement, vous devrez déterminer le type de location que vous souhaitez proposer à vos futurs locataires. Souhaitez-vous louer vide ou meublé ? Si vous optez pour la location meublée, il faudra encore déterminer s’il s’agira d’une location classique ou d’une location saisonnière.

Le choix du type de location le plus adapté dépend essentiellement de la zone d’implantation de votre bien. Pour une maison au bord de la mer ou dans une ville touristique par exemple, la location saisonnière est le choix adéquat. Si votre résidence principale est éloignée géographiquement, il peut être recommandé de faire appel à une agence de gestion locative sur place, qui pourra gérer votre bien pour vous.

Ensuite, il faut s’assurer de l’état du logement. Votre bien doit être conforme aux consignes de salubrité exigées par la loi et des diagnostics immobiliers sont obligatoires.

L’étape suivante consiste à fixer le montant du loyer. Alignez-vous sur l’Indice de Référence des Loyers, car le prix peut varier selon l’emplacement géographique, la surface habitable, etc. Il est conseillé de vérifier les prix pratiqués par la concurrence pour un bien comparable.

2- Trouver des locataires fiables pour votre bien

Si vous louez par vous-même votre bien immobilier, vous devrez vous charger de la recherche de locataires. Ceci implique la réalisation des annonces à publier sur des sites spécialisés et de leur mise à jour. L’annonce doit être rédigée avec le plus grand soin et il faut choisir des photos de qualité. Avec un loyer trop élevé, vous ferez fuir les locataires, et un loyer trop bas grèvera la rentabilité de votre projet.

Vos prochaines responsabilités sont d’organiser les visites, de choisir des locataires fiables ayant la capacité réelle de payer les loyers en temps et en heure (caution, garants, etc.), et de faire les états des lieux d’entrée et de sortie.

Il est également possible de procéder entre particuliers ou recourir au principe du bouche-à-oreille, mais pensez à établir un contrat de bail qui vous protégera, même si vous louez à des connaissances.

3- Déléguer la gestion du bien en location à des professionnels

Le principe d’une agence de gestion locative est simple : avec un mandat signé par vous, cette dernière prend en charge l’administration totale de votre bien à mettre en location. L’administrateur de bien s’occupera de la recherche de locataires, de l’estimation de votre loyer mensuel, de la réalisation des diagnostics indispensables à la location, des visites, de la vérification et de la sélection des dossiers, de l’établissement du bail, de l’état des lieux d’entrée, de l’encaissement des loyers et de l’envoi des quittances aux locataires, etc. Une agence de location vous protège également des impayés.

En contrepartie de ses prestations, l’agence percevra des frais de gestion locative, un pourcentage fixe du montant du loyer.

Alors si vous envisagez d’investir dans la pierre cette année, étudiez bien votre projet avant de vous lancer. Les statistiques de l’INSEE sur la location vous montrent en chiffres la location et l’exploitation des biens immobiliers liés.

Show Buttons
Hide Buttons