Quelles perspectives d’évolution pour le marché immobilier en 2019 ?

Investir dans l’immobilier est l’un des projets les plus viables dans la plupart des pays du monde. En effet, de nouveaux chantiers de construction ou de rénovation de logements ne cessent de voir le jour. On note par ailleurs la multiplicité des offres de mises en vente ou en location de différents biens immobiliers. Les perspectives d’évolution de ce secteur en 2019 augurent de très bonnes nouvelles. Découvrez quelques-unes de ces tendances de l’immobilier à travers cet article.

L’augmentation des ventes dans l’immobilier dans certaines régions françaises

Courbe de croissance de l'immobilier

Le choix d’un logement à usage professionnel ou résidentiel ne se fait pas au hasard. Il prend généralement en compte certains facteurs qui déterminent le confort et la sécurité du futur propriétaire. Les besoins n’étant pas identiques pour tous, le marché immobilier connaitra diverses fortunes selon la région considérée. Une étude récemment réalisée a permis de définir un classement des meilleures zones pour rentabiliser son investissement immobilier en 2019. Dans le top 3 de ces régions figurent les villes de Rennes, Paris et Nantes.

La ville de Nantes mérite qu’on s’y intéresse tout particulièrement, en raison de la probable augmentation du prix de l’immobilier. La ville dispose des meilleurs taux d’employabilité. Elle offre aussi une facilité à vendre des produits ou services. Les particuliers ainsi que les promoteurs d’entreprises devraient donc surveiller attentivement cette commune de Loire Atlantique, la 6ème ville la plus peuplée de France. Pour ceux qui désirent se faire une idée des loyers et des biens disponibles, vous pouvez consulter ces annonces à Nantes. De plus, le délai maximum d’inoccupation d’un logement mis en location à Nantes est de deux mois. Cela suffit à rassurer les investisseurs souhaitant faire de Nantes leur priorité en 2019.

Baisse du coût d’achat des logements anciens

Des immobiliers anciens à acheter

Les anciens logements ont pendant longtemps fait l’objet d’une hausse des prix de vente. Mais depuis 2017, le rythme s’est peu à peu ralenti. On prévoit même une stabilisation des couts de ventes de l’immobilier ancien en cette année. On remarque d’ailleurs des signes de cette stabilisation au regard des chiffres du trimestre écoulé.

Les propriétaires de logements anciens devraient donc revoir à la baisse leur profit. Cela leur permettra d’augmenter leur chance de trouver rapidement un acheteur. Ce dernier pourra donc s’il sait bien s’y prendre faire une bonne affaire en achetant dans l’ancien.

Encadrement du coût des loyers

Si l’horizon semble favorable pour les locataires en 2019, ce n’est pas forcément le cas pour les propriétaires. En effet, des mesures d’encadrement seront mises en application cette année. Il s’agit de dispositions qui permettent de définir en fonction des caractéristiques du logement, un plafond pour le loyer. C’est sans doute le plafond de verre dont parlent quelques experts du monde de l’immobilier. Les propriétaires devront donc se contenter d’une petite marge de profit sur investissement.

L’effet sur les crédits bancaires

Crédit immobilier pour un investissement

Les français ont souvent recours aux crédits pour la réalisation de certains projets immobiliers. Mais si l’on s’en tient au dernier sondage effectué par la Banque de France, on assiste à la baisse des demandes de prêt par les ménages. Et ceci dure depuis près d’un an et demi. C’est un facteur favorisant un niveau élevé de concurrences entre les établissements financiers. Les clients peuvent donc en usant des bons moyens, profiter de crédit à taux très intéressants.

Comme on peut bien s’en rendre compte, le marché de l’immobilier offre de belles perspectives pour 2019. On espère donc que les mesures d’accompagnement seront mises en application pour l’intérêt de tous.

Show Buttons
Hide Buttons