Les étapes à suivre pour vendre son bien immobilier en toute sérénité

Vendre un bien immobilier nécessite le passage par un certain nombre d’étapes. Une transaction immobilière passe inéluctablement par la signature d’une promesse de vente ou d’un compromis de vente. Mais il ne s’agit pas des uniques étapes importantes d’une vente immobilière.

La promesse de vente et son importance

Lors d’une transaction immobilière, que vous vous occupiez vous-même de la vente de votre bien immobilier ou que vous fassiez appel à un professionnel comme un agent immobilier, deux avant-contrats et un acte définitif peuvent être signés. Avec le compromis de vente, la promesse de vente constitue les deux précontrats essentiels pour la sécurisation d’une vente immobilière.

A découvrir également : Faire construire votre maison en Auvergne-Rhône-Alpes : les clés du succès

La signature de la promesse de vente ou du compromis de vente est une étape cruciale dans une transaction immobilière. Il s’agit d’une étape où, selon qu’il s’agisse d’un compromis de vente ou d’une promesse de vente, l’une des deux ou les deux parties s’engagent officiellement dans la vente du bien.

Comment arriver à la promesse de vente ?

Avant d’arriver à la signature de la promesse de vente, le vendeur aura d’abord fixé le prix de son bien en passant par l’étape d’une estimation immobilière en ligne. L’estimation immobilière peut également être confiée à un professionnel de l’immobilier comme un agent immobilier ou un notaire. Le but étant d’afficher le prix le plus juste.

A lire aussi : Pourquoi choisir les agences immobilières Orpi ?

Afficher un prix raisonnable, en accord avec le prix du marché, l’emplacement du bien et son état, est la garantie de vendre son bien dans les meilleurs délais. Par ailleurs, si vous voulez vendre au plus vite votre appartement ou maison, passer par un agent immobilier reste l’alternative la plus facile et la plus sûre.

Avant l’étape cruciale de la promesse de vente ou du compromis de vente, le vendeur doit faire la recherche d’acquéreurs tout en exposant son bien sur les sites d’annonces les plus performants. Des visites sont organisées, puis le vendeur obtient les offres de ses potentiels acquéreurs. A lui de trier les dossiers et de choisir le notaire avant de passer à la promesse de vente.

L’étape de la promesse de vente

La promesse unilatérale de vente n’engage à proprement parler que le vendeur du bien, contrairement au compromis de vente. D’une manière générale, l’un de ces précontrats seulement est établi dans le cadre d’une transaction immobilière.

Lors de la signature d’une promesse de vente ou d’un compromis de vente, l’acquéreur verse 5 à 10% de la valeur du bien. Il s’agit de l’indemnité d’immobilisation. Selon les prédispositions de la promesse de vente, l’acheteur dispose de 2 à 3 mois pour lever l’option d’achat et procéder à l’achat à proprement parler.

Conclure la transaction immobilière

A la signature de la promesse de vente, le vendeur peut estimer que la vente est presque conclue. Toutefois, qu’il s’agisse d’une promesse de vente unilatérale ou d’une promesse synallagmatique de vente sous seing privé, l’acquéreur dispose toujours en quelque sorte d’un moyen de se rétracter dans un délai légal.

Dans le cas où l’acquéreur ne se rétracte pas et qu’aucune des conditions suspensives ne s’est réalisée, la transaction se poursuit. A la date convenue par les deux parties, la signature de l’acte authentique de vente et la remise des clés clôturent pour de bon la transaction.