Pourquoi réaliser un investissement dans l’immobilier aux USA ?

S’il est vrai que les Français n’hésitent pas à acquérir des biens immobiliers en France quand ils en ont les moyens, très peu pensent à faire la même chose dans d’autres pays. Pourtant, il est possible pour des étrangers d’acheter des biens immobiliers dans d’autres pays du monde, compte tenu de la flexibilité de la loi en la matière d’une part et d’autre part des opportunités qu’offre le marché dans des pays comme les USA. Si vous êtes Français et si vous caressez le rêve d’investir dans l’immobilier aux USA, cet article est pour vous.

Quelle est la procédure pour investir dans l’immobilier aux USA ?

Bien que le marché immobilier américain soit facilement accessible aux étrangers, il faut noter que l’acquisition d’un bien immobilier aux USA ne suit pas la même procédure qu’en France. Pour gagner du temps, il faudra définir votre projet avant de vous lancer.

Lire également : Pourquoi faire appel à une agence immobilière ?

Définissez vote projet d’investissement immobilier

Puisqu’aucun vent n’est favorable à celui qui ne sait où il va, votre projet doit être bien ficelé. Vous devez savoir ce que vous préférez entre un bien immobilier classique, avec des travaux à prévoir, un bien à mettre en location, ou encore une résidence principale ou secondaire.

Définissez ensuite le montant maximum que vous êtes disposé à investir dans un tel projet. Si vous n’avez pas encore une connaissance géographique minimale des USA, nous vous conseillons de commencer par là. Définissez des zones géographiques préférentielles et établissez un délai approximatif pour boucler la procédure.

A voir aussi : Comment réaliser de véritables économies d'énergie ?

Contactez une agence immobilière

Le choix d’une agence immobilière est une étape cruciale quand on veut vraiment réussir son investissement immobilier aux USA. Cela vous permettra d’acquérir votre bien sans être tenu de faire plusieurs allers-retours entre la France et les USA. Moyennant un forfait, votre agent vous représentera du début à la fin du processus, ce qui vous évitera de commettre des erreurs de débutants. Idéalement, vous vous rapprocherez d’une agence immobilière basée en France qui, après vous avoir aidé à trouver le bien adapté à vos besoins, vous mettra en contact avec des « Real Estate Agents » aux USA.

Avec une agence immobilière française disposant d’une carte française d’agent immobilier, non seulement vous n’aurez pas à vous casser la tête avec l’anglais et le jargon technique immobilier, mais vous serez plus serein tout au long de la transaction.

Toutefois, si vous ne souhaitez pas passer par le biais d’une agence immobilière française, vous pouvez directement contacter une agence basée au States. Dans ce cas, assurez-vous de poser autant de questions que possible pour qu’on ne tire pas profit de votre faible connaissance des réalités du marché immobilier américain. Quoi qu’il en soit, gardez toujours à l’esprit que le paiement de la plupart des frais sur les transactions immobilières n’incombe qu’au vendeur.

Le choix du bien et la conclusion du contrat de vente

Aux USA, la procédure d’acquisition des biens immobiliers est quelque peu différente. Dès que vous trouvez le bien qui convient à vos souhaits, votre agent devra rédiger une offre d’achat à envoyer au vendeur qui comprendra votre proposition de conditions d’achat et de modalité de paiement. Si le vendeur valide ladite offre, les avocats des deux parties devront s’occuper de la suite de la procédure qui commence par l’élaboration des documents pour aboutir à la matérialisation de la vente par la signature d’un acte notarié, si tout se passe bien. En général, payer au comptant permet d’obtenir le bien à un prix plus bas. Mais si vous ne préférez pas payer comptant, vous devrez déposer au moins une avance représentant 10 % du prix d’acquisition du bien.

Par ailleurs, l’une des principales questions qui freinent l’élan de certains investisseurs, c’est bien la question de la gestion. Après avoir acquis son bien, comment en organiser la gestion pratique, et veiller à rentabiliser efficacement son investissement et le plus vite possible ?

Si vous n’avez pas le temps de vous occuper de votre bien, vous pouvez demander à votre agence immobilière de s’en occuper pour vous moyennant rémunération.

La question du visa et de la carte verte

Ces questions reviennent souvent. Bien entendu l’obtention d’un visa professionnel nécessite que vous justifiiez de la possession d’un investissement, de la création ou de la reprise d’une société, etc. Toutefois, pour le fisc local, l’investissement immobilier est un investissement passif.

Alors, l’acquisition d’un bien immobilier aux USA ne vous donne pas droit à une carte verte, quand bien même vous auriez créé une structure dans le pays pour y loger vos investissements immobiliers. Vous devrez donc vous contenter du programme ESTA (Electronic System for Travel Authorization) grâce auquel vous obtiendrez une autorisation de voyage pouvant aller jusqu’à 90 jours.

Les avantages qu’offre le marché de l’immobilier aux USA

Quand on propose à un Français d’effectuer un investissement immobilier aux USA, la question qui lui vient tout de suite aux lèvres est de savoir pourquoi aller investir de l’argent dans l’immobilier américain alors que la France offre également d’intéressantes opportunités immobilières. Nous répondons à cette interrogation dans cette section.

Un marché plus abordable que celui de la France

En matière immobilière, la France est l’un des pays les plus surévalués. Il suffit de consulter les prix pour s’en rendre compte. Il est vrai que les conditions d’achat de biens immobiliers à Miami, Détroit, Phoenix sont différentes. Toutefois, quand on observe dans l’ensemble, les loyers et les prix d’achat des biens immobiliers aux USA sont relativement plus intéressants aux USA que ceux pratiqués en France dans les villes à statut comparable.

Un marché très fluide

Aux USA, tout va très vite, et l’immobilier aussi. En ce moment, 2 à 3 mois suffisent pour vendre un appartement ou une maison. En plus, les transactions ne durent généralement qu’entre 15 et 45 jours selon que l’acheteur paie cash ou demande un crédit. Et c’est sans compter que non seulement les frais d’achat sont relativement plus bas, mais 90 % des frais d’achat et la commission de l’agent immobilier sont à la charge du vendeur.

immobilier usa

Une demande locative très importante

L’une des particularités des Américains, c’est qu’ils bougent beaucoup. La demande locative est donc très forte. En tant que tels, les taux de vacances locatives sont souvent très faibles, ce qui vous permet de vite rentabiliser vos investissements immobiliers locatifs. Si vous n’avez pas encore un bien immobilier aux USA, commencez à y penser. Les prix sont actuellement en pleine augmentation.

Show Buttons
Hide Buttons