Quel type de carrelage choisir pour le sol d’une cuisine ?

Dans de nombreux foyers, la cuisine est conçue pour avoir un lien spatial avec le reste de la maison. Elle attire plus de passage que n’importe quelle autre pièce. Le carrelage est un très bon choix pour un sol qui doit supporter l’usure et avoir une belle apparence en même temps. Si vous envisagez de poser du carrelage, continuez la lecture de notre article pour connaître quelques-uns des matériaux disponibles !

La céramique

Pour vous repérer, le terme « céramique » fait généralement référence à la céramique non porcelaine. Elle présente plusieurs avantages. La gamme de couleurs, de finitions, de textures, de tailles et de formes est très vaste et les prix sont généralement inférieurs à ceux de la porcelaine. Par contre, il existe des inconvénients : ces carreaux sont susceptibles de provoquer des douleurs dans les pieds en cas de station debout prolongée. De plus, la céramique s’adapte à la température ambiante, donc si elle n’est pas chauffée, elle peut très être froide en hiver. Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à rechercher des informations délivrées par des vendeurs comme par exemple ce site spécialisé en carrelage.

A lire aussi : Comment rénover un appartement en location à Paris ?

La porcelaine

La porcelaine est une céramique de haute qualité à base d’argile qui a été soumise à une chaleur et une compression extrêmement élevées. Les carreaux de porcelaine ont une composition argileuse et minérale légèrement différente de celle des carreaux de céramique non porcelaine. Ces carreaux sont plus durs et plus denses que la céramique non porcelaine et pratiquement non poreuses. Sachez aussi qu’aucun scellement n’est nécessaire pour les imperméabiliser. Les prix moyens sont plus élevés pour les carreaux en porcelaine que pour les carreaux en céramique non porcelaine. La haute densité rend les carreaux plus difficiles à couper et nécessite une pose professionnelle, ce qui augmente le coût global.

La terre cuite

La terre cuite est une autre forme de céramique, idéale si vous souhaitez privilégier les couleurs terreuses et les textures brutes. Elle est imbattable pour sa sensation de confort pour les pieds. Les variations tonales ajoutent de la chaleur, adoucissant le look d’une cuisine épurée comportant une palette pâle et froide. De plus, elle convient aussi bien aux décors modernes que traditionnels. Bien qu’elle soit poreuse, si elle est bien scellée et entretenue, elle est extrêmement durable et résistante aux taches. De fait, le scellement est essentiel et il s’agit d’un travail professionnel, cela ajoutera au coût global de votre cuisine. Il est également nécessaire de refaire l’étanchéité au bout de quelques années. S’ajoute à cela qu’il peut être difficile de trouver une palette de tons assortis si un carreau endommagé doit être remplacé.

Lire également : La meilleure protection pour un patio de piscine

La pierre naturelle

La pierre naturelle peut également être un bon choix. Elle est robuste et ajoute du caractère et de la beauté aux sols, à l’intérieur comme à l’extérieur. Chaque sol en pierre naturelle est unique, ce qui donnera forcément de la valeur à votre maison. Il faut tenir en compte que le coût est élevé car un professionnel familiarisé avec la pose de pierres est nécessaire. Comme il n’existe pas deux carrières identiques, le classement des dalles en pierre naturelle est quelque peu imprécis. Pour garantir votre investissement, procurez-vous des dalles auprès de spécialistes de la pierre. Comme pour toutes les dalles en pierre naturelle, soyez prêt à effectuer un entretien régulier.

Nous espérons que cet article vous aidera dans votre démarche d’achat de carrelage pour le sol de votre cuisine. Le plus important reste de le choisir en fonction de votre budget et de vos attentes en matière d’entretien.