SCPI : avantages, possibilités et rentabilité

L’investissement en SCPI consiste à acheter des parts dans une société civile de placement immobilier en vue d’en percevoir un pourcentage des revenus des loyers y afférents. Suivez le guide pour tout connaître sur ce type de placement.

Les avantages de la SCPI

La SCPI permet aux associés d’avoir des revenus réguliers, mensuels ou trimestriels, dont la valeur dépend des parts investies en investissant seulement quelques milliers d’euros. 

Ce placement est ouvert à n’importe quelle personne, quel que soit son budget.  En effet, il n’est ni nécessaire de construire ou d’acheter un bien immobilier ni d’entretenir et réparer les logements étant donné que ces tâches incombent à une société de gestion.

L’investissement SCPI permet également de diversifier son épargne étant donné qu’il existe plusieurs possibilités de placements. Il diminue ainsi le risque de gérant. Dans la SCPI, il est possible d’investir à crédit et dans l’assurance-vie.

Les possibilités d’investissement

L’investisseur peut soit faire fructifier son argent dans une SCPI de rendement ou dans une SCPI fiscale. 

Le premier type de SCPI propose de partager ses revenus locatifs nets de charges à ses associés ayant versé des parts dans la société. Ces revenus comprennent les loyers perçus dans les immeubles de bureaux, les magasins, dans l’immobilier international et régional, ainsi que les plus-values obtenues suite à la revente de plusieurs biens dans le patrimoine immobilier de la société civile.

Avec la SCPI fiscale, les investisseurs obtiennent surtout des économies d’impôt sur le revenu. Ce type de société civile permet d’obtenir un rabais allant jusqu’à 21% de l’investissement.  La réduction dépendant du dispositif fiscal sélectionné (Pinel, Malraux, SCPI de déficit foncier …).

Rentabilité d’une SCPI

La SCPI assure un rendement élevé sur le long terme. Cette rentabilité est de l’ordre 4% en moyenne par an, ce qui est largement en dessus d’autres placements tels que le contrat d’assurance vie (moins de 2%) ou le livret A (0,75%).  Pour une rentabilité à long terme, il est toujours plus judicieux de faire placement de 7 ans minimum.

Related posts