Comment réduire votre impôt grâce à l’immobilier ?

Peut-être avez-vous le sentiment de payer trop d’impôts (on ne va pas se mentir, c’est bien souvent le cas dès que l’on commence à en payer ^^) ? C’est pourquoi, il peut être intéressant de trouver la meilleure façon de réduire son impôt… Et si une méthode vous permettait en plus de gagner de l’argent ? Cela peut paraître surprenant, mais elle existe bien : il s’agit de l’immobilier locatif. En effet, il est possible de défiscaliser en investissant dans l’immobilier. Comment ? On vous explique cela.

Comment l’immobilier locatif permet-il de défiscaliser ?

Avant toute chose, cassons un mythe : il n’est nul besoin d’être riche à foison pour investir dans le locatif. En effet, en ayant un dossier solide, un apport acceptable (environ 10% du bien), vous pourrez utiliser l’effet levier du crédit immobilier et profiter ainsi des avantages de l’immobilier locatif. La seule règle pour que cela fonctionne : avoir un bien dont le loyer est au moins équivalent au montant du crédit. Pour le reste, il faudra tenter de trouver le moyen de défiscaliser. Le premier d’entre eux est certainement le plus connu : la loi Pinel. En respectant certaines conditions d’investissement, vous pourrez profiter d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 12% (étalée sur plusieurs années). Bref, c’est le moyen idéal pour investir et obtenir une remise directe. Dans la même idée, il est possible également de profiter des dispositifs Duflot, Scellier, Bouvard, Robien, Borloo, etc… N’hésitez pas à vous renseigner !

A lire en complément : Défiscalisation de l’IFI : comment obtenir une réduction sur l’Impôt sur la Fortune Immobilière ?

Aussi, il existe une autre façon d’obtenir une réduction sur votre impôt : le déficit foncier. Ici, ce ne sera pas pour une réduction de votre impôt sur le revenu, mais plutôt sur celui de vos revenus locatifs. Bien entendu, les deux sont liés (les revenus locatifs nets s’ajoutent à vos revenus standards), mais il est important de savoir que vous payez également un impôt sur vos revenus locatifs uniquement (à hauteur de 17,2%). Pour le réduire, le déficit foncier sera votre meilleur allié. Pour faire simple : chaque euro dépensé en relation avec vos locations est un déficit foncier. Ainsi, vous pouvez y inclure les travaux, les intérêts d’emprunt, les assurances ou encore les frais de gestion. C’est ce que l’on appelle le régime réel.

Quoi qu’il en soit, investir dans l’immobilier locatif permet de réduire son impôt, et ce que vous passiez par la loi Pinel (ou autre) ou le déficit foncier (voire les deux), tout en vous créant un revenu supplémentaire et un patrimoine immobilier.

A lire également : Ce que vous devez savoir sur la loi Malraux

Show Buttons
Hide Buttons