Vendre ou acheter un mobil home : les paramètres à connaître

Voyager libre, s’offrir d’agréables moments de détente tout en économisant de l’argent, voilà quelques avantages que procurent le mobil home à ceux qui ont investi dans ces habitations saisonnières. À tout point de vue, l’investissement dans le mobil home, qu’il s’agisse d’achat ou de vente, est devenu l’une des formes d’investissement immobilier les plus rentables. Mais pour faire de bonnes affaires, il vous faut connaître tous les paramètres qui encadrent le secteur.

Quelles sont les spécificités d’un mobil home ?

Encore connus sous le vocable « résidences mobiles de loisirs », les mobil home sont des véhicules habitables à usage de loisirs réservés pour une occupation temporaire ou saisonnière et qui gardent leur mobilité. Ils disposent d’un aménagement intérieur spacieux et confortable et comprenant en général :

  • Un salon ;
  • Des chambres ;
  • Une cuisine ;
  • Un espace repas ;
  • Une salle d’eau ;
  • Etc.

Dans le but d’élargir le cadre de vie qu’offre le mobil home, il est parfois possible d’associer une terrasse au mobil home ou de l’équiper d’une terrasse intégrée. Cela dit, peut-on affirmer qu’acheter ou vendre un mobil home est facile ? Et surtout, est-ce un investissement rentable ?

mobil home

Est-ce avantageux d’investir dans ce type d’habitation ?

Même si au départ il y avait des sceptiques, le mobil home a fini par se révéler être un secteur très attrayant. Avec des taux de capitalisation de plus de 10% et des rendements au comptant de 20%, les parcs de mobil home représentent la branche du secteur immobilier qui marche le mieux en période de récession.

De plus, parce que très peu de locataires aiment déplacer leur habitat hors d’un parc de mobil home, opération qui peut coûter jusqu’à 5000 euros, on note une forte stabilité des revenus des parcs de mobil home. Alors, pour ceux qui savent déjà que l’économie française continuera à régresser, vous pouvez commencer dès à penser à investir dans un mobil home. L’achat et la vente sont très simples. Il suffit de contacter une entreprise spécialisée pour avoir les meilleures offres.

Dans quelles régions peut-on trouver des mobil home à vendre ?

Les mobil home à vendre, on en trouve dans presque toutes les régions. Le plus important est que vous vous rapprochiez de la bonne entreprise. Vous pouvez par exemple trouver des mobil home dans des régions telles que :

  • Auvergne-Rhône-Alpes ;
  • Bourgogne-Franche-Comté ;
  • Bretagne ;
  • Centre Val de Loire ;
  • Corse ;
  • Grand-Est ;
  • Hauts de France ;
  • Île-de-France ;
  • Normandie ;
  • Nouvelle Aquitaine ;
  • Occitanie ;
  • Pays de la Loire ;
  • Province Alpes Cote Azur ;
  • Etc.

Où peut-on l’implanter ?

Selon la loi, les mobil home ne peuvent être installés que dans certains endroits précis que sont : Les campings, les parcs résidentiels de loisirs et les villages de vacances.

Compte tenu des dispositions du cadre légal, les mobil home ne peuvent pas être considérés comme des résidences secondaires. Ils ne sont donc ni assujettis aux exigences de permis de construire ni à la taxe d’habitation. En tant que résidences saisonnières, ils sont plutôt soumis à la taxe de séjour au même titre que les hébergements touristiques.

En dehors du lieu d’implantation, il faut aussi penser à la taille de la parcelle qui va accueillir le mobil home. À l’exclusion des auvents et des terrasses amovibles, la superficie de votre mobil home ne doit pas excéder les coefficients d’occupation des sols qui sont fixés à :

  • 20% de la superficie s’il s’agit des Parcs Résidentiels de Loisirs ;
  • 30% de la superficie si vous choisissez plutôt un camping.

Un mobil home de garde peut-il perdre son statut de résidence saisonnière ?

La réponse est oui. En dépit du fait que la loi considère les mobil home comme des résidences saisonnières, certaines conditions doivent être maintenues pour que leur statut prévale. Ils doivent être :

  • Mobiles, par la présence effective de roues ;
  • Déplaçables en permanence, ce qui veut dire pas d’aménagements qui pourraient l’empêcher d’être transporté ;
  • Stabilisés au sol grâce à des cales et des vérins sans que cela ne constitue une entrave à sa mobilité. Vous ne devez donc pas les fixer comme un chalet ou leur concevoir un aménagement dans les sols comme une terrasse en béton ou une véranda.

Si vous envisagez de faire des raccordements, vous ne pourrez faire que des raccordements obligatoires, et ceux que vous pourrez facilement démonter.

Rappelons que l’implantation d’un mobil home sur un terrain privé lui fait perdre le statut de résidence saisonnière. Il est donc assujetti à la taxe d’habitation. Une telle implantation nécessitera une autorisation préalable de la mairie suivie de la délivrance d’un permis de construire ou dans le cas d’un sinistre, d’une autorisation préfectorale.

Comment choisir son bien mobile ?

Bien que l’investissement dans un mobil home soit une option rentable, vous devez vous poser certaines questions avant de faire votre choix.

Quelles dimensions ?

En dehors des exigences relatives aux coefficients d’occupation des sols, la surface habitable d’un mobil home varie entre 25 et 40 m². Pour les plus grands modèles, vous aurez donc une longueur de 11 m contre une largeur de 4 m.

Quel agencement ?

En dehors des dimensions, il faut aussi définir vos besoins en termes de nombre de chambres et la qualité du confort que vous souhaitez avoir. Pensez également aux autres pièces telles que la salle d’eau qui doit offrir une baignoire ou au minimum une cabine de douche, un lavabo, et éventuellement un emplacement pour laver le linge.

Quel séjour ?

Que préférez-vous entre un séjour panoramique et un séjour central ? Plus répandu, le séjour central permet de préserver l’intimité, car les chambres sont situées de chaque côté du séjour. Pour le séjour panoramique, les chambres seront regroupées à l’opposé.

mobil home

Chauffage et isolation

Véritables maisonnettes, les mobil home doivent offrir un confort égal à celui dont vous bénéficiez chez vous. Pour ce fait, vous devez vérifier l’isolation et le chauffage. Au bas mot, il vous faut du double vitrage pour vos fenêtres et une isolation simple pour les murs, les sols et le plafond.

Pour ce qui est du chauffage, exigez un convecteur électrique dans le salon et un pré-câblage dans les autres pièces.

Alors, envie d’investir dans un mobil home, que ce soit pour de la location ou pour votre propre plaisir ? Dans tous les cas, vous réaliserez à coup sûr un bel investissement !

Show Buttons
Hide Buttons