Assurance habitation : les critères pour faire le bon choix

L’assurance habitation est indispensable pour vous protéger lorsqu’un sinistre survient. Lorsque vous déménagez ou entrez pour une première fois dans votre habitation, vous devez souscrire à une assurance habitation. Le choix ne sera pas aisé, car il faudra tenir compte de plusieurs critères. Tous peuvent s’accorder sur le prix, mais ce n’est pas le seul facteur déterminant qui devra influencer votre décision. Voici les critères pour bien choisir votre assurance habitation.

Comparer les tarifs

Bien comparer les prix de l'assurance habitation

Pour faire le bon choix de votre assurance habitation, vous devez comparer les tarifs pratiqués par les compagnies d’assurance. Avec cet aperçu des pratiques du marché que vous aurez, vous comprendrez mieux les risques que couvrira votre assureur et vous serez capable de mieux négocier. La loi Hamon facilite aujourd’hui le changement d’assurance habitation après une période d’un an. En vous servant d’un comparateur d’assurance, vous serez d’autant plus informé des différents tarifs pratiqués sur le marché. Ainsi, vous saurez comment réduire votre assurance habitation en vous dirigeant vers la compagnie qui répond bien à vos besoins sous contrainte de votre budget.

Les garanties nécessaires

Un critère important à tenir compte lors de votre choix concerne les garanties qui composent votre assurance d’habitation et l’étendue de leurs couvertures. Ces garanties doivent prendre en compte la responsabilité civile des occupants, les locaux et leur contenu. Il y a aussi les garanties annexes comme celle se référant à la protection juridique de l’assurance. La garantie des locaux et leur contenu vous indemnisent lorsqu’un sinistre survient. Quant à la responsabilité civile, elle couvre les éventuels dommages que vous pourrez causer à de tierces personnes notamment vos voisins. Certaines compagnies d’assurances permettent aussi l’accès à des garanties d’assistances.

Il s’agit entre autres de la prise en charge des frais nécessaires pour vous reloger lorsque votre logement devient non habitable. Plus votre assurance prend en compte différentes garanties, mieux votre habitation et vous serez protégé. Prenez alors le temps pour bien lire votre contrat d’assurance habitation. Enfin, vous devez vérifier le plafond maximum d’indemnisation de votre assurance. Cela sous-entend qu’un montant maximal est fixé pour vous indemniser, quelle que soit l’importance du sinistre. Ce montant est souvent éloigné de votre préjudice. Mais, vérifiez cela, car certains biens prennent de valeurs au fil des ans.

Déclarer vos biens et vérifier les franchises

Bien s'informer sur les franchises

En ce qui vous concerne, vous devez déclarer tous vos biens pour ne pas être mal couvert lorsqu’un sinistre surviendra. Lorsque toute la vérité sur votre bâtiment n’est pas révélée, votre contrat peut être caduc. Pour vos biens, il est recommandé de surévaluer légèrement la somme définitive pour anticiper convenablement un sinistre et la couverture nécessaire. Vous devez aussi vérifier la franchise de chaque garantie. Il s’agit des frais à payer et dont l’assurance ne tient pas compte. La franchise peut être fixe indépendamment du contrat, variable qui correspond à un pourcentage d’indemnisation et relative. La franchise relative est la meilleure option pour se couvrir entièrement en cas de gros sinistre.

La valeur de référence

Elle joue beaucoup plus sur le remboursement. Selon votre contrat, les biens peuvent être remboursés au prix du neuf ou au prix après usure. Les contrats d’assurances moins chères assurent au prix après usure. Cela ne vous sera pas bénéfique si vos mobiliers sont encore en forme, mais âgés. Vous aurez du mal à les renouveler au prix du neuf, car il faudra que vous complétiez de l’argent de votre porche.

Show Buttons
Hide Buttons