Broyeur de végétaux : les notions importantes à connaitre avant de choisir

L’entretien du jardin est un travail de longue haleine avec la quantité volumineuse des déchets végétaux qui engendre des va et vient en déchetterie. Facilitez-vous la tâche en optant pour un broyeur de végétaux. Ce dispositif vous permet de réduire significativement les déchets tout en évitant les déplacements. Voici quelques notions importantes à connaitre avant de vous lancer dans l’achat d’un broyeur.

Quel modèle choisir ?

Le broyeur à rotor

C’est un broyeur à effet plus réduit. Comme fonctionnement, il broie les branches avec sa lame de compression. C’est un modèle assez lent tant en matière de décomposition qu’en débit de coupe. Toutefois, il émet moins de bruits en broyant et il est capable d’écraser des branches à grand diamètre. Son système de compression est également réglable afin de rendre les coupeaux plus fins.

Le broyeur à turbine

Ce type de broyeur présente le même fonctionnement qu’un broyeur à rotor. Il est capable de broyer les grandes branches sans pour autant sensible au bourrage. C’est plutôt un modèle dédié à des tâches plus vigoureuses. Doté de lames plus consistantes, il peut déchiqueter et aspirer un grand paquet de déchets.

Le broyeur à disque porte-lames

Celui-ci est d’une rapidité robotisée grâce à un disque de support pour ses lames tranchantes. Ce disque peut tourner jusqu’à 2000tr/min. Il vibre et broie aussi rapidement les herbacées. Ses lames sont démontables en cas de blocage. Par contre, ce type de broyeur n’est pas trop conseillé pour le traitement des longues et épaisses branches.

Le broyeur à moteur thermique

Le broyeur à moteur thermique est quant à lui destiné pour des travaux considérables sur un large espace. Il est surtout utilisé dans les milieux professionnels disposant de grands vergers et de vieux arbres. En effet, il peut se charger d’un jardin d’environ 1000 m².

Comment monter l’appareil pour la récupération des coupeaux ?

Avant de choisir votre broyeur de végétaux, prenez le temps de vérifier ses modalités de montage. Il est possible que certains modèles nécessitent un plan de fixation, y compris les boutons de fonctions. Examinez aussi si certains outils manquent ou à retirer. Ensuite, prenez en considération le temps qu’il vous faudra pour les rassembler. Pour les broyeurs à turbine ou à rotor, un type de réservoir est installé en-dessous du broyeur pour accumuler les déchets. Ces stockeurs sont parfois transparents, ce qui vous permet d’observer l’état de leur contenu. Quant aux broyeurs à disque porte-lames, ils ne disposent pas de bac pour stocker les déchets. Avant de le démarrer, il faut installer un récipient vers un conduit fixé devant l’appareil.

Conseils et astuces

Le broyeur est particulièrement pratique pour vos travaux de jardinage, mais il est toujours essentiel d’étudier le rapport qualité-prix. Évidemment, le prix joue un rôle pour l’annonce de la qualité. Sachez aussi que certains appareils sont plus lourds que d’autres. Trouvez donc un meilleur emplacement afin d’éviter d’éventuels accidents. Côté carrosserie, un broyeur bien présenté est toujours attrayant qu’une boîte sobre et sans esthétique. Et enfin, n’oubliez de vous équiper d’un casque pour atténuer les bruits.

Source et référence : www.broyeur-vegetaux.pro, spécialiste en broyeurs végétaux.

Related posts