Comment choisir une SCPI d’entreprise ?

Face à la baisse continue des rendements des fonds européens, de plus en plus d’épargnants optent pour des alternatives offrant des rendements attractifs (5 % en moyenne) et un faible niveau de risque. Que ce soit pour un revenu complémentaire ou pour accroitre son capital, les SCPI d’entreprise offrent de nombreux avantages.

Cependant, avec d’innombrables SCPI en France, choisir la bonne peut être un défi pour beaucoup d’entreprise. Pour vous aider à choisir celle qui vous convient, voici les critères à prendre en considération.

A lire également : Immobilier neuf : 3 villes dans lesquelles investir

La capitalisation

Le premier avantage des SCPI d’entreprise, notamment par rapport à la détention directe d’un bien immobilier classique, est les risques mutualisés. En effet, avec l’achat d’unités SCPI, les entreprises peuvent devenir propriétaires de milliers de mètres carrés établis sur différentes zones et secteurs d’activité. Par ailleurs, plus la taille (le capital) de la SCPI d’entreprise est importante, plus le risque est faible. Il est recommandé de choisir une SCPI dont le capital est égal ou supérieur à 300 millions d’euros.

Le rendement

En termes de rentabilité, la performance de l’instrument choisi est évidemment essentielle, mais elle ne doit pas être le seul critère. Il est recommandé de prendre en compte d’autres critères lors du choix de SCPI.

A découvrir également : Quand faire appel à un expert immobilier local ?

Le rendement moyen des SCPI est de près de 5%. Les plus performants (généralement les plus récents) offrent des rendements d’environ 6 %. Toutefois, il ne faut pas oublier que ces rendements ne sont pas garantis et peuvent fluctuer ou diminuer chaque année.

Le taux d’occupation

Le taux des biens occupés est publiquement disponible et accessible pour toutes les SCPI du marché, à l’exception de la SCPI « Epargne Foncière » (qui a un taux d’occupation ne dépassant pas les 90%, mais cela est dû à un important portefeuille d’immeubles qui sont progressivement rénovés pour répondre aux dernières normes de gestion énergétique).

Les SCPI dont le taux d’occupation est compris entre 95 et 100 % sont bien sûr les meilleures. Cela signifie que l’ensemble du portefeuille est loué.

La revente

Lorsqu’on parle de SCPI d’entreprise, la question que se posent généralement les investisseurs concerne la revente des parts.

Comment choisir une SCPI d'entreprise

La revente des parts de SCPI est à peu près similaire aux actions sur le marché financier. Il s’agit d’une question d’offre et de demande. Si un client souhaite revendre partiellement ou intégralement ses parts, celles-ci seront revendues (c’est-à-dire qu’elles seront d’abord détruites, puis émises et vendues à de nouveaux acheteurs) à un ou plusieurs acheteurs au moment souhaité.

Par conséquent, les SCPI d’entreprise qui sont importantes en termes de taille et de volume de transactions facilitent et accélèrent la revente, il faut donc privilégier les SCPI d’entreprise de grande taille.

Liquidités

Ce sont les « liquidités » détenues par la SCPI d’entreprise. En termes techniques, on appelle cela les bénéfices non distribués ou report à nouveau. Ces liquidités non utilisées constituent une sécurité et pour les investisseurs.

Cela leur permet d’anticiper les départs de locataire ou les travaux et rend le paiement des loyers plus stable. Le report des bénéfices est un élément à ne pas négliger : plus la SCPI d’entreprise est ancienne, plus les bénéfices sont en principe conservés, ce qui garantit une santé financière solide.

Composition de l’actif

Les actifs qui composent une SCPI d’entreprise sont les moteurs de la performance. Il peut s’agir de bureaux, de magasins, de locaux médicaux ou éducatifs, etc. Les choix de SCPI peuvent être faits en fonction de convictions personnelles ou pour mieux aligner les actifs.

En fonction de vos objectifs, vous pouvez souhaiter investir dans des immeubles anciens en  » fonds de portefeuille  » ou dans des immeubles THQE plus récents. Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier et investissez dans plusieurs SCPI d’entreprise gérées par des opérateurs différents et dans diverses classes d’actifs.

L’emplacement

Bien sûr, vous pouvez considérer le marché français que vous connaissez déjà, mais vous pouvez aussi investir en Europe, notamment en Allemagne (qui est actuellement très prisée par les investisseurs), par le biais de SCPI de droit français opérant et établies sur le territoire.

Comme le choix de la répartition des actifs ci-dessus, le choix de l’emplacement géographique permet aussi de diversifier vos actifs et de réaliser une meilleure répartition des risques.