Est-il possible de trouver un logement pendant le confinement ?

La période de confinement dure depuis des semaines et pour certains la fin du bail s’annonce. Pour d’autres, c’est le besoin d’un logement personnel qui se fait sentir, mais impossible pour le moment de réaliser des visites physiques avec un agent immobilier. Malgré cela, certains ne respectent pas l’interdit, quant à d’autres, ils trouvent des solutions alternatives innovantes.

L’envie commune de trouver un nouveau logement

Certaines personnes ont eut l’opportunité de changer de travail début mars, soit avant le début du confinement, sans pour autant avoir pour le moment de logement à eux. Pendant le confinement, ils résident donc en famille ou chez des amis. En attendant, ils en profitent pour rechercher activement un appartement ou une maison par le biais des sites web d’annonces immobilières.

A lire en complément : 5 astuces pour choisir une agence immobilière

Pour eux, confinement oblige jusqu’au 11 mai, cela passe par les sites d’annonces pour rechercher le bien qui leur corresponde en évitant les erreurs. En effet, à voir les annonces en ligne, nombreuses sont celles qui précisent une date de visite post confinement, mais pour certaines des visites sont possibles en ce moment.

Le non respect des interdits pour réaliser une vente ou une location immobilière

Pour une minorité, la vente d’un bien immobilier passe par le non-respect de l’interdiction de sortir de chez soi. Ainsi, certains affichent sur leur annonce que des appartements sont disponibles immédiatement. Interrogés, ces propriétaires expliquent que malgré le confinement, ils continuent à réaliser des visites physique avec les potentiels futurs locataires ou acquéreurs.

Lire également : Le viager est-il un bon plan ?

Mais, inutile de prendre des risques pour rien, le propriétaire reste à l’extérieur du logement afin que la visite se passe sans trop de proximité. Rappelons que ces visites sont interdites, car elles ne respectent aucune des mentions précisées sur l’attestation de déplacement imposée par le gouvernement. D’autres personnes, au contraire, ont décidé de faire des visites en règle, mais en utilisant les outils numériques afin de respecter les règles sanitaires.

Proposer des visites virtuelles pour les offres immobilières

Pour respecter les règles sanitaires, la solution passe par l’utilisation du smartphone afin de réaliser des photos, des vidéos et des panorama à 360 degrés des pièces. Il est également possible de réaliser des visioconférences avec les futurs locataires ou acheteurs afin de visiter virtuellement un bien immobilier.

De nombreuses agences immobilières se lancent également dans ces méthodes pour palier l’interdiction des visites physiques. Cette solution offre la possibilité d’avoir un avant-goût pour un logement, en attendant une réelle visite après le 11 mai. Pour ceux équipés d’un casque de réalité virtuelle, des visites virtuelles à 360 degrés pourraient d’ailleurs voir le jour afin d’étendre et d’améliorer l’immersion lors des visites virtuelles.