Location saisonnière avec piscine : ce qu’il faut savoir

La piscine permet d’apporter une valeur ajoutée à votre logement. D’ailleurs, les locations saisonnières avec piscine séduisent de plus en plus les vacanciers surtout en période estivale. Cependant, vous devez savoir qu’installer cette structure requiert certaines précautions. Vous devez notamment veiller à bien l’entretenir, mais également à la sécuriser puisqu’il s’agit tout de même d’un espace assez dangereux pour les plus jeunes.

L’indispensabilité d’un entretien régulier

La piscine est avant tout un lieu de détente, de bien-être et de divertissement. Elle permet de se rafraîchir durant les beaux jours et de partager de moments agréables en famille, entre amis, en couple… Voilà pourquoi il est indispensable de bien entretenir votre structure et de procéder au traitement de l’eau de manière régulière.

A lire également : Investir dans les résidences seniors : quelles sont les meilleures astuces ?

Un entretien régulier permet d’optimiser la propreté de votre bassin et d’assurer des baignades saines aux utilisateurs. L’intérieur de la structure, notamment l’eau de piscine, est favorable au développement des bactéries, des algues et des champignons. Pour garantir l’hygiène et le confort à l’intérieur de votre piscine, n’hésitez pas à investir dans un robot de piscine.

Pratique et fonctionnel, cet équipement facilite le nettoyage de l’eau et des composants de votre structure. Pour trouver le modèle adapté au design de votre bassin, découvrez ce que propose Robotpiscine.info en termes de robots de piscine. Pensez également à explorer les comparatifs et guides d’achat des meilleurs robots de piscine afin de vous informer sur les différents critères à considérer pour choisir votre matériel.

A lire aussi : Crowdfunding immobilier : comment éviter les mauvais projets

robot piscine

Zoom sur la réglementation en vigueur

Afin de garantir une utilisation sécuritaire aux locataires, veillez à ce que votre installation réponde aux normes applicables en vigueur. Il existe en effet des règles strictes et précises en matière de sécurité régissant les piscines à usage collectif. Certes, elles sont importantes, toutefois, il est essentiel de les considérer surtout dans le cadre d’une location saisonnière.

Outre l’obligation de surveillance et d’analyse de l’eau de bassin, tous les propriétaires doivent équiper leur structure d’un système de sécurité normalisé pour se prémunir des risques de noyades et de chutes. Cette règle s’applique aussi bien aux nouvelles constructions qu’aux anciennes structures. Elle concerne uniquement les piscines privées dédiées à un usage collectif et les piscines individuelles dotées d’un bassin semi-enterré ou enterré.

Concernant les dispositifs de sécurité, la loi française est intransigeante quant à la barrière de protection, au système d’alarme, à la couverture de sécurité et à l’abri de piscine. Ils doivent obligatoirement répondre aux normes de sécurité de l’AFNOR ou Association française de Normalisation. Le non-respect de cette réglementation vous expose au versement d’une amende dont le montant peut aller jusqu’à 45 000 euros.

Une assurance responsabilité civile pour couvrir votre responsabilité

Outre le respect des réglementations en vigueur, il est hautement recommandé de souscrire une assurance dans le cadre d’une location saisonnière avec piscine. Si vous n’êtes pas couvert et que votre installation ne répond pas aux normes de sécurité, vous vous exposez à d’importants risques, notamment si un accident venait à survenir sur le lieu de séjour.

Il n’est pas rare de voir la responsabilité des propriétaires de la location saisonnière engagée suite à un accident rencontré par un locataire. Un simple oubli de la mise en place de la signalisation de piscine ou de l’affichage des consignes peut, en effet, vous coûter cher. Afin de couvrir votre responsabilité et vous préserver d’éventuels litiges, optez pour une assurance responsabilité civile complète.

Pour garantir la couverture totale de votre responsabilité, prenez le temps de vous informer auprès de votre compagnie d’assurance quant aux diverses garanties dont vous bénéficiez. Selon la formule choisie, votre assureur peut couvrir ou non les dommages et intérêts suite à un accident subi par un locataire ayant utilisé votre piscine. Pensez également à vous renseigner sur le plafond maximal de l’indemnité et l’étendue de votre assurance.

L’importance de l’installation d’une piscine

Outre ses avantages fonctionnels, cette structure constitue une véritable valeur ajoutée pour votre location saisonnière en raison de son design très esthétique. C’est pourquoi investir financièrement dans ce type d’aménagement en vaut vraiment la peine. D’ailleurs, dans certaines régions, il est difficile de trouver des locataires lorsque le logement n’est pas équipé d’une piscine. Vous disposez sans doute déjà d’un bassin. Toutefois, l’aménagement d’une nouvelle structure constitue un moyen pertinent pour optimiser l’attractivité de votre location de vacances. Les piscines sont d’ailleurs devenues très accessibles. Vous n’aurez aucune difficulté à trouver un modèle tendance adapté à votre terrain et à votre budget.

Nous tenons néanmoins à vous rappeler que l’installation d’une piscine peut nécessiter la réalisation de certaines démarches administratives. C’est notamment le cas d’une piscine enterrée. Selon le cas, son aménagement requiert l’obtention d’une autorisation de la mairie ou d’un permis de construire.

Show Buttons
Hide Buttons