Assurance en ligne les Français sont-ils prêts ?

Pour diverses raisons, certains individus craignent encore les transactions qui se font en ligne. En France particulièrement, le phénomène des assurances a toujours été très prisé. Il existe une assurance pour presque tout et cela rassure les citoyens qui se sentent justement protégés. Cependant, le fait que cette démarche passe au numérique n’arrange pas forcément tout le monde. Nombreux ne sont ni prêts ni intéressés par ce changement qui vise pourtant à faciliter la vie des uns et des autres. Néanmoins, il est important de savoir exactement ce que cela implique de choisir d’effectuer des transactions en rapport avec l’assurance en ligne.

Bien gérer son assurance

Le fait d’être protégé ou couvert par une assurance procure un sentiment de sécurité que l’on affectionne. C’est la raison pour laquelle les Français n’hésitent pas à assurer leur moindre bien. L’assurance habitation MAAF par exemple est assez avantageuse étant donné que vous bénéficiez d’un véritable soutien en cas d’accident. Aussi, quand on considère le nombre d’imprévus qui peuvent se produire avec l’immobilier, il vaut mieux souscrire à une assurance recommandable comme la MAAF. Vous trouverez d’ailleurs plus d’informations ici concernant les offres proposées par la MAAF.

Toutefois, pour que les choses soient plus simples, vous pouvez dès maintenant gérer vos problèmes d’assurances en ligne. Selon de récents sondages, l’assurance auto-moto, habitation et santé sont les plus demandées par les internautes ; avec respectivement 52, 44 et 24% de sollicitation. Pour ce qui est des assurances habitation, 96% de la population française y a souscrit. Fort de ce constat, on réalise à quel point il est essentiel pour ces derniers d’être en règle, mais surtout d’être préservés. Pour toutes ces assurances, des sites sont disponibles en ligne pour répondre à toutes vos préoccupations et vous guider en cas de besoin.

L’assurance en mode digital

Comme nous l’avons mentionné préalablement, il y a des Français qui refusent de souscrire aux assurances en ligne. Bien qu’une bonne partie de la population soit déjà inscrite sur des assurances en ligne, certains traînent encore le pas. Pour remédier à cette situation, il faut commencer par savoir quelles sont les motivations des personnes qui se méfient des opérations en ligne. Parmi les plaintes et réticences les plus communes, on note :

  • le contact physique : environ 70% des personnes qui ne souscrivent pas à une assurance en ligne préfèrent le contact physique et direct avec un conseiller. Cela les rassure plus confirment-ils.
  • les négociations : compte tenu du fait que les négociations sont parfois difficiles en ligne, 39% des personnes qui ne souscrivent pas à une assurance en ligne redoutent cette tendance et aimeraient négocier les tarifs ou conditions contractuelles.
  • la méthode : 15% des personnes qui ne souscrivent pas à une assurance en ligne estiment que les formulaires préétablis sont bien trop généralisés et ne permettent pas de choisir une offre assez convenable.
  • la confiance : 15% des personnes qui ne souscrivent pas à une assurance en ligne ne font tout simplement pas confiance à ce type de transaction.

Pour finir, les assurances devraient veiller à mieux rassurer les internautes en leur fournissant plus d’informations en rapport avec les transactions en ligne.

Show Buttons
Hide Buttons