Quel est le prix d’une fenêtre en PVC ?

La fenêtre en PVC est de plus en plus adoptée par de nombreux propriétaires du fait de ses nombreux avantages. D’ailleurs, elle occupe une part de marché considérable et qui dépasse de loin celles des fenêtres en bois et en aluminium.

Environ 64% des travaux sont effectués dans le cadre d’une rénovation avec le PVC. De plus, son prix abordable le rend accessible à tous. Toutefois, avant de vous en procurer, il est essentiel de vous renseigner sur son prix. Celui-ci dépend évidemment du type de fenêtre PVC que vous envisagez d’installer chez vous.

Lire également : Rénover soi-même sa salle de bain : faible coût, énorme atout pour la vente

La fenêtre PVC : les avantages

Les fenêtres en PVC occupent la première place sur le marché des menuiseries. Cela se justifie par leurs nombreux avantages non-négligeables sur le plan économique, écologique, pratique et énergétique.

Un matériau qui n’est pas conducteur de chaleur

Cela peut sembler anodin et pourtant, il s’agit d’un grand atout pour une fenêtre. En effet, l’absence de conduction de chaleur offre une meilleure isolation thermique. Le froid ou la chaleur pourra filtrer à travers la vitre afin d’entrer ou de sortir de votre logement, mais elle aura plus de mal à traverser le châssis en PVC. Il vous sera plus facile de réguler la température interne que si vous aviez opté pour un autre matériau comme l’aluminium par exemple. Vous pouvez même avoir un aperçu en touchant les châssis d’une fenêtre en PVC et ceux d’une menuiserie en aluminium. Vous remarquerez que la fenêtre en PVC aura une température plus proche de celle de la pièce que la fenêtre en alu.

A lire en complément : L'importance d'une bonne toiture : comment bien choisir son prestataire ?

Un excellent rapport qualité/prix

Qu’il s’agisse d’un achat ou sur le long terme, le PVC demeure le matériau le moins cher. Par conséquent, il offre un excellent rapport qualité/prix. C’est donc la solution la moins coûteuse au moment de l’achat, mais aussi dans le temps. D’ailleurs, sa durée de vie est estimée à une cinquantaine d’années.

Ainsi, l’achat d’une fenêtre PVC peut vous aider à faire des économies, comparé aux autres matériaux comme l’aluminium ou le bois. À noter que la marge d’économies varie selon la grandeur et le modèle que vous avez choisi. En gros, les fenêtres en PVC sont parfaites pour les petits budgets ou ceux qui doivent rénover un grand nombre de fenêtres. Quel que soit le type de vitrage choisi, les dimensions ou la forme, vous êtes sûr de respecter votre budget lors de l’achat.

Un matériau durable et 100% recyclable

La fenêtre en PVC est entièrement recyclable. Elle ne mobilise pas beaucoup de ressources en pétrole et en gaz, contrairement à ce que pensent certains. En effet, seul 1% des réserves mondiales est destiné à la production du PVC. C’est donc un matériau durable, moins énergivore et ayant une longue durée de vie. Par conséquent, il contribue à la protection environnementale.

Une large variété de couleurs

Les fabricants de fenêtres PVC font de plus en plus preuve d’innovation. Ce qui fait que de nos jours, le PVC n’est plus proposé uniquement en couleur blanche comme auparavant. Vous pouvez également le choisir en plusieurs tons. De plus, il est possible de les peindre dans la couleur de votre choix afin de rehausser le style de votre demeure.

Le prix de la fenêtre PVC

En ce qui concerne le prix de la fenêtre PVC, il varie selon le modèle choisi. Les dimensions peuvent également impacter sur le prix. Dans certains cas, il peut être plus judicieux de choisir des fenêtres sur mesure.

La fenêtre PVC 1 vantail

Le prix d’une fenêtre PVC simple vantail, pose comprise, est estimé entre 220 et 500 euros, selon le site prix-travaux-m2.com. Hors pose, il faudra prévoir 70 à 180 euros.

La particularité de ce type de menuiserie est qu’il ne possède qu’un seul cadre ouvrant. Ce qui permet de gagner de la place. Il est le plus souvent utilisé dans les petites pièces comme les salles de bain ou les toilettes.

La largeur des fenêtres simples vantail est généralement de 45 cm, ou même 80 cm. Actuellement, la largeur pour les modèles PVC à battant unique est de 80 cm. Au-delà de ces dimensions, il faudra se tourner vers une fenêtre double vantail.

La fenêtre PVC 2 vantaux

Pour une fenêtre en PVC à 2 vantaux, le prix va de 260 à 520 euros, pose comprise. Hors pose, il faudra prévoir un budget entre 110 et 400 euros. L’Union des Fabricants de Menuiseries affirme qu’en 2020, le nombre de fenêtres PVC commercialisées aussi bien dans la construction que la rénovation est de 6 millions. Parmi eux, il a été constaté que le modèle à deux vantaux est le plus utilisé.

C’est un équipement classique aux coûts de production faibles, du fait de sa standardisation. Sa qualité et sa disponibilité en font un dispositif très apprécié par les propriétaires. Ses deux battants permettent de profiter d’un simple entrebâillement ou d’une grande ouverture. Le tout, en conservant le maximum de luminosité.

est le prix d'une fenêtre en PVC

La fenêtre PVC fixe

La fenêtre PVC fixe se distingue par son prix généralement bas étant donné qu’il n’y a pas d’huisserie à payer. Son prix varie ainsi de 205 à 360 euros, pose comprise et de 55 à 110 euros hors pose.

Les fenêtres à châssis fixe connaissent un immense intérêt, surtout dans le cadre de la construction neuve. Elles permettent en réalité d’avoir un espace vitré maximisé, sécurisé et esthétique. C’est aussi un dispositif très isolant puisqu’il n’y a pas de joints.

On retrouve généralement les fenêtres PVC fixes dans les logements à l’esthétique moderne. Elles se présentent sous des formes allongées horizontales ou verticales. Il est conseillé de prendre le temps de bien réfléchir à votre projet étant donné que cette installation requiert un nettoyage par l’extérieur. Elle doit donc être accessible.

La fenêtre PVC sur mesure

Si vous avez besoin d’une menuiserie en PVC ayant une forme atypique ou adaptée à la configuration de vos pièces, alors le sur-mesure sera parfait. Dans ce cas, son prix est 20 à 45% plus élevé que le modèle standard. Il oscille ainsi entre 150 et 500 euros, hors pose.

Ce sera à vous de définir les dimensions, le type de menuiserie, le niveau d’isolation, l’huisserie, etc. Le prix d’achat élevé se justifie par l’économie d’échelle qui n’intervient pas dans ce cas de figure. Si vous souhaitez réduire le coût du projet en contournant l’option sur-mesure, il est toujours possible de rajouter des éléments optionnels.

La fenêtre double vitrage standard

Pour une fenêtre en PVC standard à double vitrage, prévoyez entre 145 et 350 euros, hors pose. De nos jours les ouvertures modernes sont toutes dotées au moins du double vitrage, c’est-à-dire deux vitres séparées par une lame d’air. Cela permet de bénéficier d’une bonne isolation thermique et de réaliser des économies d’énergie. Si vous voulez profiter des aides financières, ce type de fenêtre est indispensable.

La fenêtre PVC double vitrage renforcé

Le prix d’une fenêtre PVC double vitrage renforcé est compris entre 180 et 440 euros, installation exclue. Afin d’optimiser les performances d’isolation, il est possible de choisir un vitrage (VIR) qui remplace la lame d’air par une couche de gaz inerte. Les fenêtres bénéficient d’un coefficient thermique général ne dépassant pas 1,2W/m².K.

La fenêtre PVC double vitrage acoustique

Une fenêtre PVC acoustique coûte entre 250 et 600 euros, pose exclue. Afin d’absorber les nuisances, vous pouvez choisir un vitrage asymétrique. Celui-ci affiche un coût plus élevé et a pour objectif d’atténuer les sons jusqu’à un niveau de 45 dB.

La fenêtre PVC double vitrage antieffraction

Le prix d’une fenêtre PVC antieffraction est estimé entre 270 et 650 euros, hors frais de pose. Ces vitres sont le plus souvent privilégiées dans les zones à risque ou au rez-de-chaussée. Ce sont des installations très sécurisées et insensibles aux tentatives d’effraction par enfoncement du vitrage.

La fenêtre PVC triple vitrage

Si vous envisagez d’installer une fenêtre PVC triple vitrage, alors il faudra débourser un budget de 250 à 600 euros, hors frais de pose. Afin qu’il soit rentable, ce type de menuiserie n’est utile que lorsqu’il est recommandé par un expert. Par exemple, il convient aux nouvelles maisons à énergie positive.

Coûts fenêtres PVC : les coûts annexes

Parmi les coûts annexes qui peuvent s’ajouter au coût de la fenêtre PVC et aux frais de pose, on peut citer :

  • Les volets roulants intégrés,
  • Les systèmes d’ouverture,
  • Les couleurs,
  • Les formats, etc.

En effet, opter pour des couleurs autres que le blanc classique implique une augmentation des prix de 15 à 30%. En ce qui concerne les systèmes d’ouverture, vous avez le choix entre les modèles à projection, oscillo-battant ou battant.

Les aides financières pour la fenêtre PVC

Afin de réduire les charges liées à l’installation d’une fenêtre en PVC, vous avez le choix entre trois options. La première est de bénéficier d’un crédit impôt à hauteur de 15% avec un plafond de 100 euros par fenêtre, sur l’ensemble des travaux. La seconde option vous permet de disposer d’un taux de TVA réduit de 5,5% dans le cadre de la rénovation d’un bâtiment qui date de plus de 2 ans. Enfin, vous pouvez recevoir des subventions de l’ANAH pouvant aller jusqu’à 50% de la valeur totale du projet.

En somme, le PVC est sans aucun doute l’un des matériaux les plus utilisés actuellement pour la fabrication de fenêtres. Le coût de vos travaux dépendra donc de plusieurs paramètres qui vous ont été donnés dans cet article.