Quel est le montant d’apport minimum pour un investissement locatif ?

L’immobilier est un secteur qui attire chaque année de milliers d’investisseurs du fait de sa stabilité. C’est d’ailleurs pour cela que des sociétés spécialisées en gestion de biens locatifs fonctionnant grâce aux financements de particuliers sont de plus en plus nombreuses.

Vous désirez vous lancer dans l’immobilier locatif mais ignorez comment faire, cet article vous livrera les différents secrets de ce métier. Entre autres éléments, connaitre le montant minimum d’apport est un critère fondamental régi par plusieurs autres facteurs. Découvrez tout sur cette somme y compris les modalités et variables caractéristiques de celle-ci.

A lire en complément : LMNP : est-ce toujours intéressant en 2021 ?

Quelle somme apporter pour contracter un prêt immobilier ?

Que vous soyez ou non la personne qui aura en charge la gestion locative de votre futur bien immobilier, les banques (la plupart) exigeront de vous un montant minimum avant de financer votre projet. Quelles que soient les raisons qui vous motivent à investir dans l’immobilier locatif, les conditions demeurent les mêmes. Quête de sources supplémentaires de revenus, création ou accroissement d’un patrimoine de richesse ne sont là que quelques exemples. Quoi qu’il en soit, l’offre des institutions financières pour l’investissement en immobilier locatif est assez intéressante.

Vous l’avez sans doute déjà compris : le montant de l’apport personnel pour l’achat d’un bien locatif s’exprime en pourcentage. Il ne s’agit donc pas d’une somme fixe. Cela dit, vous devez prévoir au minimum 10 % de la somme à investir avant de bénéficier d’un prêt auprès de la Banque. Pour paraitre plus clair, sachez que pour une contribution bancaire évaluée à 100 000 euros, il faudra réunir en amont une somme de 10 000 euros qui représente votre apport personnel.

Lire également : Comment calculer le prix au m2 d'une maison avec terrain ?

Les 10 % n’étant que le seuil minimal, ce chiffre peut varier (selon la banque et parfois selon le coût global du logement à l’achat). Dès lors, vous pouvez tomber sur des institutions financières avec des exigences particulières : 20 %, 30 % et jusqu’à 40 % d’apport personnel. Enfin, tout dépendra de la période à laquelle vous ferez votre demande. En effet, si vous décidez de contracter un prêt alors que le marché de l’immobilier traverse une de ses rares phases d’instabilité, il va de soi que les banques témoignent de plus de prudence. Conséquence, l’apport minimum sera sans doute plus élevé durant ces périodes. Il s’agit donc d’une réelle question de timing.

Comment financer l’apport personnel minimum pour un investissement immobilier ?

Les montants octroyés pour un investissement en immobilier locatif sont souvent considérables. Avec l’application du concept de contribution personnelle, la somme à débourser peut être aussi importante. La procédure à suivre peut devenir une équation complexe. Heureusement, c’est loin d’être une question procédurale. En effet, vous pouvez tirer cet argent de vos économies personnelles, d’un héritage ou d’un acte de donation, de la vente d’un bien personnel ou encore d’une contribution d’entreprise. Pour ce dernier exemple, les exigences sont toutes autres. Renseignez-vous davantage auprès de l’entreprise.

montant d'apport minimum

Aussi, pouvez-vous utiliser vos livrets d’épargne en guise d’apport personnel. Dans cette catégorie, s’inscrivent le PEL, le PAL et le PTZ correspondant respectivement au prêt épargne logement, prêt à taux zéro et prêt action logement. Dans tous les cas, le plus important est que le montant de participation personnelle provient d’une source légale.

Est-il possible d’emprunter sans apport personnel ?

Avant toute chose, il faut rappeler que le législateur n’a pas prévu de textes relatifs à un quelconque apport personnel pour accéder à un prêt financier. Cette condition n’est donc pas obligatoire. Elle n’est que le fruit de politiques bancaires soucieuses de protéger leurs investissements. Par conséquent, vous pouvez avoir votre financement pour acheter un logement locatif sans avoir à sortir de l’argent de votre poche. Toutefois, cela vous prive de nombreux avantages à priori très utiles.

En effet, si votre emprunt est soumis à cette condition, vous avez plus de chance d’obtenir après négociation un taux d’intérêt relativement intéressant, surtout lorsque votre apport est élevé. Aussi, les autres frais, notamment ceux liés à la constitution du dossier, à l’assurance emprunteur et au remboursement d’une manière générale sont-ils considérablement revus à la baisse.

Par ailleurs, l’acquisition d’un logement locatif sans apport financier personnel demande le respect de conditions précises. Les banques peuvent être très exigeantes sur ce point, car celles-ci se doivent de protéger leurs capitaux. Dès, il convient de travailler à la construction d’un dossier solide. C’est dire que votre situation financière actuelle doit être stable et refléter un niveau de vie satisfaisant :

  • Emploi sécurisé et générant des revenus élevés ;
  • Bonne gestion financière ;
  • Situation familiale stable

En un mot, vous devez être le parfait modèle sur un plan financier si vous voulez convaincre les banques qui sont ici les principaux acteurs. Enfin, notez que si vous parvenez à obtenir un crédit immobilier sans apport, celui-ci sera logiquement plus élevé de même que les taux d’intérêt.

En tant que l’un des investissements les plus rentables actuellement, il devient important de bien s’informer sur le montant d’apport minimum avant de se lancer dans ce secteur.

Show Buttons
Hide Buttons