La résidence secondaire trouve un second souffle

Entre coup de coeur et investissement, la résidence secondaire, après avoir été longtemps boudée, retrouve un second souffle. Dans le trio de tête des destinations qui font rêver, Biarritz se place sur la deuxième marche du podium.

La résidence secondaire fait toujours rêver

L’immobilier se relève doucement de la crise. Les taux bas, s’ils n’aident pas les banques à prospérer, ont pour effet d’augmenter les possibilités d’achat immobilier, tout comme la baisse des prix dans beaucoup de régions. Le marché de la résidence secondaire semble trouver un nouveau souffle et nombre de citadins sont aujourd’hui prêts à investir. Qu’ils anticipent la retraite ou cherchent un lieu de vacances, la majorité rêve d’une maison plutôt que d’un appartement et ils sont prêts à louer périodiquement leur bien pour amortir l’investissement ou financer les travaux.

A lire aussi : LMP ou LMNP : avantages et inconvénients de chaque statut

Dans le trio de tête des destinations qui font rêver, on trouve les quatre coins de la France ou presque, puisque les endroits les plus prisés sont le Bassin d’Arcachon, Biarritz et l’île de Ré. Parmi les critères de sélection, c’est la maison qui est le logement le plus convoité, mais le budget a tout de même son importance et celui que les acheteurs sont prêts à investir n’excède pas les 150000€. Autre argument de poids, la durée du trajet qui relie la résidence principale à la résidence secondaire, qui, idéalement, ne doit pas dépasser 3h.

Une résidence secondaire un Pyrénées-Atlantiques ?

Contrairement à la tendance nationale, en Pyrénées-Atlantiques, où l’on compte pas loin de 50000 résidences secondaires, d’après les chiffres de l’Audap (agence d’urbanisme Atlantiques-Pyrénées), 61% sont des appartements. Hendaye, Urrugne, Ciboure, Saint-Jean-de-Luz, Guéthary, Bidart, Biarritz, Anglet, Bayonne, Boucau, Tarnos et Ondres comptent à elles seules plus de 56% des résidences secondaires de la région. Le Béarn est loin derrière mais fait bonne figure avec un peu plus de 10 % des résidences secondaires, concentrées sur quatre communes : Pau, Laruns, Eaux-Bonnes et Arette.

A lire en complément : Comment trouver facilement un appartement à louer à Paris ?

Que ce soit pour acheter une résidence secondaire ou pour gérer la mise en location de celle que l’on possède, il est important de prendre un certain nombre de points en compte, comme l’emplacement, les commodités accessibles à proximité ou la facilité d’accès. Pour un investissement dans la région la plus convoitée, que ce soit une villa à Biarritz ou un grand appartement à Saint-Jean de Luz, il peut donc s’avérer judicieux de se faire aider par un professionnel de l’immobilier tel que Barnes Côte Basque, spécialisé dans l’immobilier de prestige et les biens d’exception.

Show Buttons
Hide Buttons